L’arrivée des réfugiés belges

Par défaut

28 Octobre 1914

Aujourd’hui des réfugiés belges sont arrivés à Castres. Ils ont fui les Allemands qui ont envahi la Belgique, leur pays.

Ma mère et moi aimerions bien accueillir un réfugié belge, mais nous n’avons pas la place à la maison.

Communiqué du maire, publié dans "Castres et la grande guerre" de R. Artigaut  et R. Minet

Communiqué du maire, publié dans « Castres et la grande guerre » de R. Artigaut et R. Minet

Des publicités pour les soldats !

Par défaut

13 Décembre 1914

Ce matin, j’ai vu dans le journal des publicités et j’ai de suite pensé à papa à cause de sa dernière lettre. J’ai vu un sac-pélerine qui pourrait le protéger du froid, de la pluie et des projectiles, mais j’en doute. Il y avait aussi un savon dentifrice de Botot en pâte ou en tube, c’est apparemment l’idéal pour les soldats…

Encart publicitaire publié dans La Dépêche du 12 décembre 1914. Archives municipales de Castres.

Encart publicitaire publié dans La Dépêche du 12 décembre 1914. Archives municipales de Castres.

Encart publicitaire publié dans La Dépêche du 8 décembre 1914. Archives municipales de Castres.

Encart publicitaire publié dans La Dépêche du 8 décembre 1914. Archives municipales de Castres.

C’est la rentrée !

Par défaut

  Jeudi 1er Octobre 1914

Cette semaine, c’est la rentrée des classes. Mon école a été réquisitionnée pour devenir un hôpital militaire comme le collège de mon frère. Cette année, j’irai donc à l’école au numéro 7 de la rue de Strasbourg. Bientôt, je devrai passer mon certificat d’études primaires.

Le collège Jean Jaures transformé en hôpital militaire. Collection Didier Serres.

Le collège de garçons transformé en hôpital militaire. Collection Didier Serres.

Une victoire française

Image

12 septembre 1914

(conservée aux archives municipales de Castres)

(La Dépêche du 12 septembre 1914, conservée aux archives municipales de Castres)

Aujourd’hui La Dépêche a annoncé la victoire des Français face à l’armée allemande. Cette bataille s’est déroulée près de la Marne au nord-est de la France. Malgré ma joie pour cette nouvelle, je m’inquiète de ne toujours pas avoir reçu de lettre de mon père.

De nouveaux prisonniers allemands…

Par défaut

Samedi 5 septembre 1914

D’autres convois de prisonniers allemands sont arrivés depuis le début de la semaine. J’ai lu dans un article de journal hier qu’ils sont presque 500.

Je crois qu’il va falloir que je m’habitue à leur présence à Castres.

Article de La Dépêche du 4 septembre 1914.  Collection des Archives municipales de Castres.

Article de La Dépêche du 4 septembre 1914. Collection des Archives municipales de Castres.