Jour de corvée!

Par défaut

20 juin 1915

Aujourd’hui, je suis allée laver le linge avec ma maman. Hier, nous l’avions fait bouillir dans de l’eau chaude et des cendres.
Nous avons marché à pied en transportant le linge jusqu’à l’ Agoût. Nous nous sommes  installées à côté de plusieurs femmes. Ma maman a sympathisé avec une jeune femme. Elle était aussi inquiète que Maman à propos de son mari qui est lui aussi parti à la guerre. Nous avons fini de rincer le linge et nous sommes rentrées à la maison exténuées! C’était agréable de discuter avec des femmes mais c’est une tâche très difficile.Laveuses 1Collection Didier Serres

Publicités

L’Italie entre en guerre !

Par défaut

24 mai 1915
Hier, j’ai vu dans le journal que l’Italie a rejoint la Triple Entente dont la France fait partie et a déclaré la guerre à l’Autriche-Hongrie. J’espère que cette nouvelle alliance nous permettra de nous faire gagner la guerre.

Une carte de mon père

Par défaut

20 Mai 1915

J’ai reçu une carte postale de mon père qui vient de Lépine, qui se situe en Chalon-sur-Champagne et qui est dans le nord-est de la France. En classe, nous avons étudié cette région dans le manuel de géographie. Il nous dit que là-bas les hommes sont aussi au front et les femmes travaillent dans les fermes. Mon père a écrit cette carte à 500 mètres de l’église que je vois sur l’image. Le village a été détruit à cause des combats, je me rends compte la chance que j’ai de vivre loin du front!

Mon jour de chance!

Par défaut

 

4 avril 1915

 

Hier soir, c’était mon jour de chance car en sortant de l’école, j’ai trouvé deux pièces au sol : une d’un franc et l’autre de deux francs. Il y est représenté un rameau d’olivier qui est le symbole de la paix, et la devise de la France : Liberté, Égalité, Fraternité. Avec ces pièces je vais acheter de 2kg à 3kg de pain pour ma famille mais j’aurais préféré m’acheter des caramels. Ma mère était ravie quand elle a vu que j’avais acheté du pain

photo2

photo3